"J’ai suffisamment à faire que de comploter pour des choses aussi basses" : quand Macky minimise les accusations de Sonko.

Accusé de viol et de menaces de mort par une jeune masseuse dénommée Adji Sarr, Ousmane Sonko avait accusé à son tour le président Macky d'avoir orchestré ce complot pour nuire à son image. Se prononçant sur cette affaire de m?urs, le chef de l'Etat qui a choisi RFI pour le faire, s'est lavé à grande eau. Selon lui, son gouvernement n'est mêlé ni de près ni de loin à ce dossier.

" Un complot minable, une commande aussi lâche que son commanditaire en chef Macky qui a tous les moyens et qui n?ose pas affronter ses adversaires. C'est un complot ourdi par Macky Sall qui n?ose pas faire face à ses adversaires à armes égale", avait asséné Ousmane Sonko.

Avant d'ajouter : " Une machination politique orchestrée par Macky Sall lui-même. C'est un complot politique ourdi par Macky Sall et j'ai les preuves. C?est un complot qui se trame depuis fort longtemps, depuis 2019. "

Toutefois, après un long silence, le Président Macky Sall s'est finalement prononcé sur l'affaire. Interrogé par RFI, le chef de l'Etat a balayé d'un revers de main toutes les accusations que le leader des "Patriotes" a portées à son encontre.

" Encore une fois, c'est une affaire regrettable. Je ne sais pas ce qu'il en est, dans le fond. Je ne peux pas souhaiter, même à mon pire adversaire une telle situation. Maintenant, il y a une accusation, il y a des procédures, il ne faut pas qu'on mêle le président de choses qui ne le regardent pas ", a-t-il argué. 

Avant de préciser : " C'est clair. Je crois que j'ai suffisamment à faire que de comploter pour des choses aussi basses."