(PHOTOS) Miss Angleterre: la nouvelle reine de beauté révèle qu'elle a été harcelée par son ex qui la bombardait d'...

Une reine de beauté qui a été couronnée Miss Angleterre a révélé que le fait d'avoir échappé à une relation abusive l'avait motivée à participer au concours.

Rehema Muthamia, diplômée de l'Université du Sussex, s'est imposée face à des centaines de candidates lorsqu'elle a remporté le titre à Coventry vendredi.

Elle a atteint la finale dans la nouvelle catégorie de Miss All African Colours et a succédé à l'ancienne Miss Angleterre, le Dr Bhasha Mukherjee. 

Dans son discours de remerciement, la jeune femme de 25 ans a déclaré qu'elle espérait que son rôle très médiatisé lui permettrait d'aider d'autres femmes piégées dans des relations abusives.

Rehema a déclaré : "Je dois dire que l'expérience la plus difficile que j'ai vécue dans ma vie est celle d'une relation abusive. Ce n'est pas quelque chose dont on parle, surtout chez les jeunes femmes - j'ai seulement 25 ans."

"Mais le fait d'avoir vécu une relation abusive m'a permis d'en apprendre davantage sur moi-même. En fait, malheureusement, notre relation et les abus ont été rendus publics dans la presse et ce fut une expérience terrible à vivre.

Mais je sais que j'ai pu surmonter cette expérience, en apprendre davantage sur moi-même, sur ma valeur, sur qui je suis en tant que femme, et que je peux maintenant utiliser cette plateforme de Miss Angleterre pour aider d'autres femmes qui ont peut-être été dans ma situation."

Rehema, originaire du nord-ouest de Londres, a été traquée par son ancien petit ami Lorenzo Dixon, 27 ans, après leur séparation en 2019. 

L'avocat stagiaire Dixon (son ex) l'a suivie pendant près de 160 km dans un train et l'a bombardée d'appels, de lettres, de textos, d'e-mails et de cadeaux.

Malgré un avertissement de la police en 2019, il a continué jusqu'à être accusé en juillet dernier de persécution et de harcèlement, ce qu'il a admis devant le tribunal en février.

En avril, les magistrats de Brighton lui ont imposé une ordonnance communautaire de 12 mois, 30 heures de réadaptation, une ordonnance restrictive et lui ont demandé de lui verser 500 £.