Affaire Bougane Gueye: le mouvement Gueum Sa Bopp dénonce un "acharnement"

Les cadres du mouvement Gueum Sa Bopp tirent la sonnette d'alarme face à la situation que vit Bougane Gueye Dany.

« On arrête pas la mer avec ses bras », c?est ce que la cellule des Cadres du Mouvement Gueum Sa Bopp a souligné lors du point de presse, tenu ce vendredi. Et ce pour donner leur point de vue sur la situation que vit actuellement le groupe D-media. En effet, les comptes du groupe de presse sont bloqués. Et l?entreprise de Bougane est en contentieux avec le fisc.

Dans une déclaration faite ce vendredi, la cellule des Cadres du Mouvement Gueum Sa Bopp dénonce un acharnement contre Bougane Gueye et le groupe DMEDIA. Pape Sow et ses camarades condamnent « des persécutions » dirigées contre le leader du Mouvement Gueum sa Bopp.

« Vous avez été témoins du blocage des comptes du Groupe DMEDIA et vous êtes sans doute convaincus des soubassements politiques de cet acharnement au prétexte fallacieux de redressement fiscal qui tente de mettre à genoux une entreprise qui a en charge 700 emplois directs et 15.000 indirects, c'est à dire des milliers de familles sénégalaises », a déploré la cellule des Cadres du Mouvement Gueum Sa Bopp  dans une déclaration lue par Pape Sow, membre de la communication.

La Cellule des Cadres a estimé que cette stratégie a pour but de liquider un adversaire. « Cela prouve à suffisance ce que nous savions déjà, c'est à dire que le Président Sall reste dans sa stratégie de liquidation d'un adversaire encombrant qui gagne sans cesse du terrain. Mais on n?arrête pas la mer avec ses bras ».

 Le Mouvement Gueum Sa Bopp n?a pas manqué de dénoncer cet acharnement sur l'opposition. «  Les plans machiavéliques et autoritaires de Macky Sall ont pour but d'annihiler toutes formes d'opposition et de bâillonner la presse crédible pour enfin imposer vaille que vaille sa candidature portée par les lobbies néocolonialistes et affairistes à la veille d'une nouvelle ère sur le Sénégal producteur de gaz et de pétrole », a fustigé Pape Sow.

A son avis, s'attaquer à celui qui cristallise toutes les attentions et tous les espoirs d'une génération s'avère une entreprise « vouée à l'échec car le peuple Gueumn Sa Bopp restera debout et fera face u monstre pour que seule la démocratie triomphe et que l'espoir renait Sur notre pays ».  

Cependant, les cellules de Gueum Sa Bopp, clés du changement d'ici et de la diaspora « sont plus que jamais déterminées à stopper Macky Sall dans son entreprise de domestiquer les institutions de la République ».

Le président du Conseil d?Administration (PCA) de DMEDIA est revenu sur l?aspect fiscal. Selon lui, le groupe a reçu pendant 1 an plusieurs avis de vérification concernant toutes les structures dans lesquelles Bougane Gueye Dany est impliqué. « Suite à ces avis de vérification, un groupe de contrôleur des impôts de la direction des moyennes entreprises a fait une descente chez nous, on leur a tendu tous les documents légaux et réglementaires. Et pour preuve, ils ont délivré au niveau de toutes les structures relevant de DMEDIA des quitus fiscaux. Le quitus fiscal signifie que la société est en règle par rapport aux fiscs et par rapport aux institutions sociales », a fait savoir El Hadj Gabou Sarr Gueye.

Selon lui, cette affaire c?est de l?acharnement, « dans les structures, il y a une structure d?ingénierie qu?on appelle Bouygues (groupe dirigé par Bougane Gueye) et quand ils sont venus contrôler cette structure, ils nous ont donnés d?abord un document qu?on appelle une attestation de non redressement. Cela veut dire que vous ne devez rien au fisc. Quand ils ont commencé l?acharnement contre DMEDIA, ils nous ont adressés une notification de redressement pour la même structure Bouygues », a-t-il expliqué. 

« Il y a absence de redressement aujourd?hui et demain une notification de redressement ça c?est le prototype avéré d?un acharnement », a ajouté le président du Conseil d?Administration (PCA) du groupe de presse.