Doudou Ka: "Je dirai à mes demi-frères et sœurs que Ousmane Sonko les a reniés"

Face à la presse, le mardi 12 octobre 2021, Doudou Ka a dit sa part de vérité tout en prenant le soin d’énumérer les “contre-vérités” du leader de Pastef. Et, pour que nul ne doute de sa sincérité, Doudou Ka a pris à témoin le curé de la paroisse Saint Benoit de Néma qui a été là pendant que, de l’autre côté, Ousmane Sonko bloquait l’entrée de son domicile.

Accusé d’être à l’origine de l'attaque subie par des militants non armés de Pastef, le président du mouvement “Doggu pour le Grand Sénégal” s’est lavé de toute accusation.

Doudou Ka a fait savoir que, c’est plutôt Ousmane Sonko qui aurait décidé de bloquer l’entrée de son domicile par des véhicules mais aussi par ses gardes du corps. “On m’a informé que devant ma maison, le sieur Ousmane Sono est venu faire une provocation avec, en bloquant mon domicile avec 6 véhicules , avec 9 gardes du corps. Et il me fallait, également, rétablir les faits sur les contrevérités du sieur Ousmane Sonko.”

Pour Doudou Ka, le leader du Pastef n’a pas fait que passer dans sa rue mais l’objectif de cette visite était de boquer l’entrée de son domicile. Convaincu que Ousmane Sonko était venu à Boucotte et dans sa rue que dans le seul but de le provoquer, Doudou Ka a rappelé que l’ensemble de la conférence de presse organisée par le leader de Pastef n’a tourné que autour de cette agression subie par les Patriotes. Aussi, le DG de l’AIBD a rappelé que “Ousmane Sonko est un homme qui n’aime pas la paix. C’est pourquoi, il ne vient presque jamais à Ziguinchor et à chaque fois qu’il est venu ici il y a eu un problème.” A rappelé Doudou Ka qui n’a pas manqué de prendre à témoin les journalistes qui ont toujours couvert ses manifestations.

 “Je dirai à mes demis frères et sœurs  que Ousmane Sonko les a reniés. Mais, même si ce n’était pas ce lien, le Boukout -circoncision en pays diola- que nous avons en commun aurait suffit d’avoir des liens indéniables.” a ajouté Ka.

Pour rappel, Ousmane Sonko avait publiquement déclaré n’avoir aucun lien de parenté avec Doudou Ka et demander par conséquent à cet “avorton politique” d’arrêter de dire partout qu’il serait parent, Doudou Ka a rappelé que deux de ses démis frères sont des Goudiaby. Et que, de par ces frères, lui et Ousmane Sonko seraient liés par un même grand-père.