Trafic de passeports: Le juge refuse la liberté provisoire au député Mamadou Sall

Le juge du 2e cabinet a pris une forte décision contre l'un des deux députés inculpé et écroué pour trafic de passeports diplomatiques, en l'occurrence Mamadou Sall.

Le magistrat instructeur motive son refus par le fait que l'inculpé ne bénéficie pas d'une garantie de représentation devant la justice, indique L'Observateur.

Malade, le parlementaire a présenté un certificat médical qui n'a pas du tout convaincu le juge.

Pour le magistrat, le document ne prouve pas que l'état de santé du député est incompatible avec la détention préventive.