Licenciement abusif: Wari condamné à verser 80 millions à ses employés

Dans un communiqué, le Secrétariat exécutif de la Confédération nationale des travailleurs du Sénégal/Forces du changement (Cnts/Fc) annonce que Wari est condamné à payé 80 millions à 19 employés «licenciés abusivement par leur em­ployeur en 2018»

« En effet, le licenciement de ces travailleurs en mars 2018 au mépris des dispositions réglementaires en la matière, a atterri au Tribunal du travail qui a statué en premier ressort, en condamnant Wari à payer des dommages et intérêts d'un montant de 80 millions de francs à ses employés spoliés.

C'est ainsi qu'à la suite de la saisine de l'Inspection du travail de Dakar, une mise en demeure pour violation des dispositions en matière de licenciement pour raison économique, a été servie à Wari.

Wa­ri, en désespoir de cause, tente d'engager des négociations pour des départs négociés avant de se raviser pour engager la procédure de licenciement pour raison économique, mais la cause était déjà entendue», lit-on sur la note. 

Aux yeux de la centrale syndicale, la décision de justice qui frappe la société Wari, «n'est que la résultante de l'arrogance et la désinvolture de M. Kabirou Mbodje, son Directeur général, attitudes qui ont fini par compromettre l'avenir de la société et réduit au chômage, des milliers de travailleurs sénégalais».